TGE FT-ICR


Partenaires

CNRS
Logo Ecole Polytechnique Logo ESPCI
Logo UPS Logo UDL
Logo UPMC Logo Universite de Lille 1
Logo Rouen Logo INSA Rouen Normandie



Accueil du site > Présentation > FR FT-ICR à très haut champ

FR FT-ICR à très haut champ

par Guillaume van der Rest - 5 avril 2016

La résonnance cyclotronique ionique à transformée de Fourier (FT-ICR)

La spectrométrie de masse par résonance cyclotronique des ions (FT-ICR) est une technique permettant des performances ultra-élevées en ce qui concerne la précision sur la mesure de masse et la résolution des pics (la capacité à discerner des ions de masses extrêmement proches).

Elle apporte donc des informations particulièrement importantes pour l’identification d’espèces moléculaires par leurs formules chimiques exactes, y compris à des masses élevées et en mélange complexe. Couplée avec des sources d’ions variées (en particulier, ESI, nano-ESI et MALDI) et avec des techniques séparatives, elle permet d’analyser presque tout type d’échantillon, liquide, solide ou gazeux.

Les ions étant piégés dans une enceinte à très basse pression avant de mesurer leurs masses, il est possible de les activer par un grand nombre de techniques : collisions avec des espèces chimiques inertes (CID ou SORI-CID), avec des électrons (ECD ou ETD) ou avec des photons (IRMPD). Cette flexibilité ouvre de nombreuses perspectives d’identification structurale d’ions en phase gazeuse.

La FR « Spectrométrie de masse FT-ICR à très haut champ »

Les développements récents de la spectrométrie de masse FT-ICR en font un outil analytique de choix pour une communauté de recherche académique très vaste. Les équipes françaises ayant une expertise dans ce domaine et disposant d’appareillages de génération récente (champ magnétique de 7 ou 9,4 Tesla) mettent à la disposition de la communauté française et internationale une part du temps d’expérience disponible (30%) ainsi que les compétences et savoir-faire nécessaires à la réalisation et à l’exploitation des expériences.

Cette ouverture des plates-formes FT-ICR s’est structurée en une infrastructure de recherche (IR) décentralisé sur les six sites équipés en 2010. Cette structure ouverte pourra s’enrichir de nouveaux partenaires quand d’autres spectromètres de ce type seront installés. Une procédure d’appel d’offre permanent permet aux chercheurs intéressés de soumettre leur projet de manière très souple et avec un temps de réponse minimal.